Aller au contenu

L'église Sainte-Thérèse

Sainte-Thérèse

Église Sainte-Thérèse

Horaires et infos pratiques

- accueil -

L’église Sainte-Thérèse est ouverte du lundi au dimanche de 7h45 à 19h.

- secrétariat -

Du lundi au samedi : 9h30-11h sauf le mercredi : 17h-18h
Pendant les vacances : lundi, jeudi, samedi : 9h30-11h

- permanence des prêtres -

Père Michel (curé) : vendredi 9h15-11h
Père Tanguy (vicaire) : mardi 9h15-10h à l’église

- messes -

messes dominicales
  • samedi : 18h15 (avec chapelet à 17h50)
  • dimanche : 9h et 10h45
messes de semaine
  • mardi, jeudi, vendredi et samedi : 8h45
  • mercredi : 18h15

- confessions -

samedi de 17h30 à 18h15
+ 30 minutes avant chaque messe

- adoration du Saint-Sacrement -

tous les jours de 7h45 à 8h30
jeudi de 9h15 à 23h

L'histoire de notre église

Située au croisement de La Garde et Toulon, dans le quartier Pont de Suve, l’église Sainte Thérèse est le cœur paroissial. Outre l’église, on y trouve le presbytère et les lieux d’accueil paroissiaux.

Les premières traces d’une communauté paroissiale centrée sur le quartier du Pont de Suve datent du début du XXème siècle. Le premier, et sans doute principal artisan de la création d’un lieu de culte fut le frère Bourgarel, tertiaire de Saint François dont il portait l’habit. Une première chapelle située à La Ginouse fut ainsi dédiée aux stigmates de Saint François d’Assise.

Par la suite, des pères assomptionnistes s’installèrent dans le quartier et développèrent spirituellement et matériellement la paroisse.

Le père Marchand, arrivé en 1934, obtint l’érection de La Ginouse en paroisse par Mgr Simeone, le 26 août 1937, à partir de parcelles des trois paroisses voisines. De nombreux apostolats virent le jour sous l’impulsion du père Marchand. La conférence de Saint Vincent de Paul naquit le jour de la fête de Saint Joseph, le 19 mars 1938. Le culte eucharistique prit forme avec la création d’une Heure Sainte, animée par les hommes, tandis que les jeunes filles assuraient l’adoration du Saint-Sacrement le vendredi.

Le lieu de culte devint trop exigu face à une assistance toujours en croissance. Le père Berger avait repéré, au carrefour des routes du Cap Brun, du Pradet et de La Garde, une vaste grange et une ancienne porcherie situées sur un grand terrain appartenant à la famille de Guiroye. L’emplacement était idéal pour y édifier une église. Sollicitée, la famille propriétaire accepta de le donner dès 1951 à la paroisse. Dès le début de l’année 1952, les travaux d’aménagement commencèrent. L’église Sainte Thérèse, de style provençal, fut consacrée le 21 décembre 1952 par Mgr Gaudel.

Le chemin de croix réalisé par M. Pertus, artiste céramiste connu, a été béni lors des confirmations de 1954 par Mgr Gaudel. Le presbytère, attenant à l’église, a été construit en 1954, puis meublé l’année suivante. La paroisse comptait à l’époque près de 3000 pratiquants. Cinq messes y étaient célébrées chaque dimanche.

Mgr Gaudel vint bénir le “cénacle” en octobre 1958, le jour de la fête de Sainte-Thérèse. Cette salle de 400 places, construite dans le prolongement du chœur, offre un espace de réunion supplémentaire et double si nécessaire la capacité d’accueil de l’église. Le “cénacle” a été utilisé pour la première fois pour la messe de minuit de 1958.

Le grand parvis accueille encore aujourd’hui, chaque dimanche, à la sortie de la messe de nombreux paroissiens heureux de partager leur foi en communauté dans un lieu arboré et chaleureux.

L'histoire de notre église plus en détails...

EN CE MOMENT

Faire défiler vers le haut